fbpx
30 Mai

[ORACLE DE BELLINE – IDÉE TIRAGE] 3 cartes pour savoir quoi Faire, ou Arrêter. Exemple avec Marie-Jo qui veut vendre sa maison au prix qu’elle a fixé ! Que lui conseille le Belline ?

Voici un tirage conseil pour savoir quoi entreprendre, fixer et stopper ?

Si les arts divinatoires vous passionnent, ayez ce tirage dans votre arsenal de méthodes d’interrogation.

Il fonctionne avec n’importe quel support : Tarot, Oracles divers, Runes, Cartes…

La question doit obligatoirement être formulée comme dans ces exemples :

  • « Que conseille le Tarot à Jean-Luc pour redévelopper efficacement son restaurant resté fermé pendant le confinement ? »

Notez qu’il est préférable d’éviter cette tournure de question :

  •  « Que conseille le Tarot à Jean-Luc pour que son restaurant ne fasse pas faillite ? »

 Vous pouvez aussi demander ce genre de choses :

1. « Que conseille l’oracle Belline à Marie-Jo pour vendre sa maison au prix qu’elle souhaite ? » C’est l’exemple que l’on va étudier juste en dessous.
2. « Que conseillent les Runes à Donald pour maximiser ses chances d’être réélu en Novembre ? »
3. « Que conseille le Belline à Myriam pour faire une rencontre amoureuse durable ? »
4. « Que conseille la Triade à Victor pour publier des romans à succès qui se liront encore dans 100 ans ? »
5. « Que conseille le Yi-Jing aux virologues de l’institut Pasteur pour découvrir un vaccin rapidement ? »

Vous avez compris le principe de la question ?

 À votre tour de demander conseil :

« QUE ME CONSEILLE -l’oracle que j’utilise- POUR -faire / atteindre / évoluer / résoudre – LE PROBLÈME ou L’OBJECTIF qui m’intéresse ? »

Prenez votre support et tirez sans regarder 3 cartes que vous posez côte à côte.

Et maintenant, interprétons votre tirage avec l’aide de celui de Marie-Jo

La première, la plus à gauche, vous donne le conseil de quelque chose à ENTREPRENDRE.

Vous devez démarrer l’action proposée par la carte sortie.

Parfois c’est dur à comprendre ou à accepter.

Regardez cet exemple avec l’Oracle de Belline pour Marie-Jo (Question n°1), nous avons sorti la carte Accident.

Drôle de conseil ici et pourtant cette carte doit être lue comme une action à entreprendre.

La carte Accident peut suggérer à Marie-Jo de tout remettre en question y compris ce sur quoi elle se sent très stable.

Sur ce projet de vente, elle a peut-être conçu qu’elle s’y prendrait, comme ceci et comme cela, qu’elle vendrait à ce prix-ci avec tout un tas d’idées très arrêtées.

Cette première carte l’invite à revoir tous ses jugements, tout ce qu’elle croit fiable et immuable à commencer sans doute par le prix qu’elle s’est fixé et auquel elle semble très attachée.

Personnellement, j’irais même jusqu’à dire qu’une telle carte pourrait presque lui proposer de s’interroger sur le bien-fondé de la vente de cette maison.

Dans sa grande sagesse, l’Oracle de Belline, n’est-il pas en train de lui dire que ce n’est peut-être pas une très bonne idée de vendre ?

La deuxième carte, celle du milieu, vous conseille un action à POURSUIVRE ou une manière d’être à ENTRETENIR.

Quelle que soit la carte sortie, c’est en quelque sorte une fixation de celle-ci en tant que conseil.

Pour Marie-Jo, nous avons tiré le Cloître.

Alors qu’on sort de confinement, quelle drôle de carte qui propose à Marie-Jo de poursuivre de ne rien faire.

Qu’elle reste comme elle était et comme elle faisait lorsqu’elle était en confinement : qu’elle reste chez elle, qu’elle prie, qu’elle médite, qu’elle réfléchisse… seules choses à faire quand on est enfermé dans un Cloitre.

Personnellement, si j’avais Marie-Jo en face de moi, je lui dirais qu’il faut attendre, qu’elle maintienne une espèce d’inaction similaire à la période écoulée.

La 3e carte vous révèle une action à CESSER ou un état d’esprit à TRANSFORMER.

Et pour Marie-Jo, nous avons sorti Changement.

 

Pour Marie-Jo cette carte montre qu’elle doit cesser toute activité de type « mercurienne » par rapport à cette vente de maison.

Or une vente de maison, c’est précisément un projet mercurien : échange, rencontre, tractation, mouvement, commerce…

Et Marie-Jo… elle doit laisser ça de coté…

Mouais, avec les deux premières cartes sorties, on dirait bien que le Belline n’est pas chaud sur cette vente de maison.

Pourquoi ?

À ce stade, on n’en sait rien mais il est certain que dans une vraie consultation, cela interpelle. C’est peut-être la question du prix qui dans la question a l’air très important.

Marie-Jo veut vendre sa maison. C’est peut-être assez difficile pour elle et voilà que ces 3 cartes ont l’air de lui dire que son projet n’est peut-être pas bon pour elle et qu’il vaudrait mieux le remettre en question.

Dans une vraie consultation, la suite, c’est de se demander pourquoi elle veut vendre cette maison finalement ? Quelles sont ses motivations ?

 Le tirage obtenu force à creuser ces questions plus fondamentales : pourquoi veut-elle faire cela ?

N’aurait-elle pas un avantage à tirer à garder cette maison alors qu’elle s’imagine le contraire ?

  • Après tout, si elle la gardait ?
  • Ne pourrait-elle pas la donner à ses enfants ?
  • Faire des chambres d’hôtes ?
  • La couper en deux et n’en vendre qu’une partie ?
  • Louer le rez-de-chaussée et garder l’étage ?

C’est tout l’intérêt d’une consultation bien menée : recadrer le consultant. En anglais, dans les thérapies cognitives, on appelle ça le Reframing.

Mais dans une consultation bien menée, le consultant peut accéder à des prises de conscience salutaires.

Souvent celui-ci pense que son problème est X et les arts divinatoires l’aident à s’apercevoir que non, c’est Y.

Même chose avec certains projets : Marie-Jo croit que le meilleur pour elle c’est la vente de cette maison. Mais ses raisons de penser cela ne sont surement pas les plus plus justes. Une autre voie doit être pensée… Peut-être que le vrai problème de Marie-Jo c’est partir de là. Mais dans ce cas, pourquoi vendre cette maison ? Une autre façon de penser existe : elle peut déménager, garder la maison et la mettre en location par exemple. Pour la vendre beaucoup plus tard ou peut-être même ne jamais la vendre…

La consultation, ce n’est pas juste répondre à la question du consultant.

Selon les réponses qui sortent, c’est souvent comprendre les fondements de la question et aider le consultant à s’ajuster sur d’autres idées, d’autres projets.

Si vous faites des consultations ou avez l’intention d’en faire, alors ayez toujours cette posture de pensée : vous serez d’excellents praticiens et vos consultants considèront que vous avez de la profondeur.

Ce tirage conseil à 3 cartes peut vous y aider.

Je l’ai déjà présenté et l’explique en détail dans la dernière formation en ligne sortie : DÉVELOPPEMENT PERSONNEL et COACHING DE VIE : 6 tirages pour éclairer, choisir, comprendre et anticiper

Pour sortir des sempiternels et toujours même tirages qui vous empêchent d’accompagner efficacement vos consultants, j’ai conçu cette formation qui présente 6 méthodes pour donner des réponses qui changent.

Les interprétations que vous ferez vous permettront de :

  • Recadrer vos consultants sur les vrais problèmes qu’ils rencontrent et non ceux qu’ils croient avoir
  • Les aider à s’ajuster le mieux possible lorsque le chemin est plein d’embuches et ne peut être changé
  • Modifier leur manière de penser et progresser dans leur développement personnel

Pour en savoir plus et regarder la vidéo de présentation, cliquez sur Play.

Pour en savoir +

 

Cet article vous intéresse ? Recevez GRATUITEMENT nos 12 meilleurs articles et vidéos par e-mail.