fbpx

Cartomancie Intuitive - l'Art de Poser les Bonnes Questions et tirer de manière adaptée - Formation en ligne

De la question aux tirages.

Des tirages à l’intuition.

Exploitez vos supports au maximum en les interrogeant efficacement et en créant vous-même vos tirages.

La cartomancie est un art.

Comme tout art, elle repose sur des règles, des méthodes et des techniques.

Les appliquer (pour mieux s’en détacher ensuite) c’est ce qui fait la différence entre un praticien moyen et un praticien excellent.

Très souvent, les débutants empoignent leur cartes en se disant par exemple :

"Tiens je vais voir un peu sur ma vie amoureuse, si je vais rencontrer quelqu’un ou si je vais rester seul.e"

Ou bien

"On va voir si c’est positif pour moi de postuler à ce poste"

Ou encore

"Est-ce que ça sera une bonne chose de vendre la maison ?"

Ensuite on étale quelques cartes au feeling, ou en suivant une méthode dans un magazine ou sur YouTube (ce qui est déjà une bonne chose) et on s’étonne de ne pas vraiment comprendre ce qu’elles veulent dire.

Oui ou non c’est une bonne chose de vendre cette maison et on se demande ce que cette Justice à côté de la Papesse signifient vraiment ?
Oui ou non ce poste est-il positif tandis qu’on ne comprend pas bien le sens de ces cartes Grâce et Plaisirs posées l’une par dessus l’autre ?

On croit alors qu’on ne connaît pas suffisamment son jeu, qu’on n’a pas assez travaillé la signification de tel ou tel symbole, qu’il faut méditer davantage sur le sens originel des cartes.

Mais le vrai problème n’est souvent pas là du tout.

Pour pratiquer la cartomancie, il y a 3 règles fondamentales.

  • Connaitre son support en profondeur
  • Poser des questions efficacement
  • Effectuer des tirages simples

La première est évidente mais on néglige souvent la deuxième. Quant à la 3e, on n’y pense même pas.

Pourtant la 2e et la 3e sont fondamentales.

Depuis 20 ans que j’anime des stages sur les arts divinatoires et coache des dizaines de praticiens chaque année, je m’aperçois que la plupart des erreurs et contre-sens en consultation s’expliquent tous par des questions mal posées (parfois il n’y a même pas de question !) et des tirages alambiqués qu’on ne comprend même pas.

Lorsqu’on me dit, j’ai du mal avec mes cartes, elles sont trop compliquées, c’est pour cela que je ne comprends pas mes tirages, je réponds : "tu les connais suffisamment, ce sont les questions que tu poses qui sont trop compliquées"

Lorsqu’on me dit, ce tirage en croix était faux, à cause de cela, j’ai raconté n’importe quoi, je réponds souvent : "le problème est que ta question n’est pas du tout adaptée pour le tirage en croix."

Parfois, les gens font n’importe quoi et se contentent de résultats approximatifs.

Le problème, c’est quand des personnes aux résultats approximatifs se lancent professionnellement. Quelle image donnent-elles à leurs clients ?
Le pire, c’est quand ces personnes donnent des cours : que peuvent-elles vraiment enseigner de cohérent à leurs élèves ?
Comme dans beaucoup de domaines, la divination repose sur des règles précises.

La cartomancie qui est une branche de la divination repose elle aussi sur des règles précises.

Et les ignorer, c’est s’exposer à de gros problèmes :

  • Réponses pas très claires et très incertaines
  • Contradictions d’un tirage à un autre
  • Contresens et erreurs d’interprétation

Imaginez le désastre si vous faites payer vos consultations…

Le problème ici n’est pas de savoir si vous avez bien compris les différences qu’il y a entre la Papesse et l’Impératrice par exemple, ou la signification des cartes Saturniennes dans le Belline par rapport aux Lunaires.
Le problème ici est de poser de bonnes questions et d’employer des méthodes de tirages adaptées à celles-ci.

Mais comment faire lorsque les consultants ne posent pas des questions parfaites ?

C’est à vous de faire le job !

À vous d’écouter la question posée et de la reformuler.

Et je vais vous confier un secret.

La plupart du temps, la question du consultant doit se reformuler en plusieurs sous questions.

Et je vais vous confier un deuxième secret.

La plupart du temps, lorsque les sous-questions sont bien posées, une seule carte par sous-question peut suffire.

Et c’est l’enchainement de ces tirages (parfois des tirages à une carte) qui dévoile la réponse complète à la question du consultant.

Ce n’est pas facile et pourtant réfléchir à la question que vous posez à votre support avant même de tirer quelques cartes vous sauvera votre consultation plus d’une fois.

Albert Einstein disait : "Si je devais résoudre un problème dont ma vie dépendait, et si je n’avais qu’une heure devant moi, j’emploierais les 55 premières minutes à trouver la meilleure question à poser et lorsque je l’aurais trouvée, il me suffirait de 5 minutes pour y répondre."

Bonne nouvelle ! Ça s’apprend.

Un bon praticien doit avoir une bonne connaissance de son support.
Mais un praticien qui excelle doit comprendre comment interroger son support en posant des questions parfaitement formulées et en effectuant des tirages parfaitement adaptées à celles-ci.

Au cours des 90 stages Tarot et Belline que j’ai animés dans ma vie, j’ai pu mesurer à quel point un praticien moyen pouvait devenir excellent en découvrant simplement comment poser de bonnes questions et en simplifiant ses tirages.

J’en ai tiré une méthode appelée "L’art de bonnes questions à ses supports divinatoires" que je distille dans mes nombreuses formations.

Aujourd’hui, j’ai regroupé tous les principes fondamentaux de cette méthodologie dans cette formation "cartomancie intuitive, l’art de poser les bonnes questions et tirer de manière adaptée"

Objectifs

Cette formation vous permettra de :

  • Poser des questions permettant d’interpréter vos tirages de manière évidente, claires et sans ambiguïté
  • Découvrir comment reformuler un questionnement compliqué en plusieurs sous-questions
  • Apprendre que tous les tirages reposent en fait sur la combinaison de 4 questions-types fondamentales et adaptables à tous les contextes et à tous les besoins

Vous découvrirez aussi :

  • la puissance des questions ouvertes par rapport aux questions fermées
  • comment poser des questions parfaitement adaptées au support que vous utilisez
  • comment adapter vos méthodes de tirages selon ce que vous voulez connaitre ou découvrir selon la question posée

À la fin de cette formation, vous saurez :

  • Décomposer la problématique d’un consultant en autant de question que nécessaire pour lui apporter des réponses inspirantes dépassant largement ses attentes
  • Améliorer vos consultations en limitant le risque d’erreur et en composant vos propres tirages de manière logique

Attention, ce ne sera pas sans efforts, car cette formation vous fera :

  • Sortir de votre zone de confort consistant à toujours faire ces mêmes tirages qui en deviennent lassants
  • Développer de nouveaux automatismes de questionnement en complément des méthodes que vous avez déjà peut-être assimilées.

Mais au final, vous en serez grandi.e et en mesure de :

  • Faire confiance à votre intuition en développant une manière de tirer instinctive, qui révélera vos cartes comme un support particulièrement aidant.

Au programme

  • le fonctionnement de la divination et son rapport avec le concept de synchronicité de Carl Gustav Jung
  • les 4 questions-types de base à connaître absolument pour interroger sur tous les problèmes
  • les 6 règles de base pour formuler des questions sans se tromper
  • La formule magique permettant de poser une question qui marche à tous les coups
  • Construire et inventer ses propres tirages selon ce que l'on veut faire : percevoir une personne, étudier le potentiel de développement d’une relation, parler d’une orientation professionnelle
  • Le déroulement classique d’une consultation quelle que soit le support que vous utilisez et en enchainant vos questions.
  • Présentation de quelques tirages simples basés sur les questions-type à vous réapproprier
  • Le tirage en croix selon Oswald Wirth et pour quelles questions l’employer
  • Le tirage à 7 cartes (fer à cheval) proposé par Etteilla
  • Le tirage en croix celtique de Arthur Edward Waite et pourquoi l’utiliser encore aujourd’hui ?

Cartomancie Intuitive - l'Art de Poser les Bonnes Questions