fbpx
15 Oct

Pourquoi et comment apprendre le Yi-Jing ?

Vous avez déjà sûrement entendu parlé du Yi-Jing mais savez-vous exactement de quoi il s’agit ?

D’ailleurs, jusqu’à il y a encore quelques années, on disait plutôt Yi-King.

Avec un K.

Mais du point de vue phonétique, on est plus prêt de Jing avec un J que de King avec un K.

De plus, la traduction littérale de Yi-Jing qui signifie « livre des changements » n’a pas grand chose à voir avec le Roi comme l’explique Didier Goutman qui anime l’atelier Yi-Jing chez Clevao Formations.

Pour voir une présentation de cet atelier en vidéo, vous pouvez cliquer ici.

Le Yi-Jing, traduit comme « livre des changements » est un des textes fondamentaux de la civilisation chinoise.

On l’employait déjà il y a presque 3000 ans.

Le Yi-Jing propose l’interprétation de 64 figures, appelées « hexagrammes », alternance de « traits » brisés ou pleins, alternance de Yin ou de Yang.
Chaque figure révèle une situation et propose un ajustement de conduite, une manière de penser.

Dans l’exemple ci-dessous, j’ai posé la question : « Comment va évoluer la situation professionnelle de mon consultant ? »

Pour tirer cet hexagramme, il a jeté 6 fois de suite 3 pièces de monnaie et obtenu la figure 22 qui s’appelle EMBELLIR.

Cela révèle une situation de tension dans laquelle on ne peut pas beaucoup agir. Le conseil donné est de travailler surtout à l’intérieur de soi, de prendre le temps de comprendre les choses en profondeur et d’être franc et authentique.

Tirage du Yi-Jing – clevao formations

En complétant par le tirage d’une lame du Tarot, je tombe sur le Pendu !
Puis une carte du Belline (tant qu’on y est, allons-y à fond), et je tombe sur les Pénates.

Étonnantes correspondances n’est-ce pas ?

Mon consultant vivait une situation oppressante puisqu’il avait été convoqué par sa hiérarchie en vue d’être licencié.
Il se demandait comment agir.

Sa marge de manoeuvre était faible.
D’ailleurs il s’agissait d’un plan social important assez inévitable.

Il a fini par en tirer en parti en considérant que cela lui permettrait de mettre à profit ses droits sociaux pour se former et envisager une nouvelle direction plus correspondante à ses attentes profondes.

Voici 3 bonnes raisons d’apprendre le Yi-Jing

1 – Pour la culture générale

Quand on se passionne pour les arts divinatoires, on se limite souvent aux cartes et aux tarots.
Pourquoi ?
Parce que ces supports ont de belles images flatteuses, une interprétation immédiate et facile.
Mais comment ignorer l’existence d’un art divinatoire 6 fois plus vieux que le Tarot de Marseille par exemple ?
Et comment ignorer qu’aujourd’hui, il s’utilise encore !

2- Parce qu’il est impossible de l’influencer

Les attentes et les émotions du consultant sont les pires ennemis de la divination.
Tirez le Tarot ou n’importe quel oracle avec la peur au ventre et vous obtiendrez le tirage de l’horreur !
Épouvantable interprétation !

Vos angoisses se projettent et se répandent dans toute votre divination ! Impossible de lire quoi que ce soit d’objectif car les émotions « remplacent » l’intuition du consultant.
Résultat, les cartes tirées ne font que parler de ses émotions !

Ça ne se passe pas comme ça avec le Yi-Jing.

Le Yi-Jing, de par sa méthode de tirage très spécifique reste stoïque et vous livre la réponse qu’il doit vous donner.
Point barre.
S’il y a des émotions, il s’en fiche en quelque sorte et livre automatiquement la réponse la plus objective.

3- Parce que ses réponses sont incroyablement justes

Incroyable de voir ces petits textes à la sagesse paysanne des premiers sédentaires de la Chine du Nord nous parler, à nous, occidentaux du XXIème siècle. Le temps n’existe pas entre ces philosophies d’autrefois et la divination d’aujourd’hui.

Un tirage vous donnera toujours une idée, une ressource, une manière de penser votre problème.

Comment découvrir le Yi-Jing ? Suivez l’enseignement de Didier Goutman !

Découvrez les prochaines dates et le programme des ateliers donnés à Paris.

Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Alors suivez le Replay Vidéo du dernier atelier animé par Didier Goutman.

Installez-vous confortablement avec de quoi prendre des notes et visionnez l’atelier à votre rythme, en immersion, comme si vous y étiez mais depuis chez vous.

L’atelier est découpé en 10 vidéos chronologiques de 30 à 45 minutes chacune couvrant la matinée et l’après-midi, tels qu’ils se sont déroulés lors de la captation en vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous a plu ? Recevezle prochain directement par e-mail:

De cette façon, vous pourrez aussi :

1- découvrir les arts divinatoires et vous en servir efficacement

2- exercer vos capacités intuitives et améliorer vos résultats

3- comprendre la voyance et les activités de consultation

Un message vient de vous être envoyé. Pour valider votre demande, suivez les instructions. Assurez-vous enfin que l'adresse contact@clevao.com se trouve autorisée par votre application de messagerie.