fbpx
04 Nov

Oracle de Belline et Intelligence Artificielle

Oracle de Belline, la carte Intelligence

John utilise l’Oracle de Belline depuis des années.

Il ne donne aucune consultation à quiconque.

Il n’a aucune intention d’en donner.

Pourquoi ?

Parce que John est un des meilleurs spécialistes français de l’Intelligence artificielle et qu’’il est conférencier. Sa passion c’est parler de ce sujet et écrire des livres.

Dans sa vie, il a également monté 3 Start-up qu’il a toutes revendues avec profit à de grosses entreprises américaines.

Recevoir des consultants et les renseigner sur leur vie, il n’est pas vraiment contre mais cela ne l’intéresse guère car la vie de cet hyperactif, c’est l’entrepreunariat.

Quel rapport avec le Belline ?

Il n’aurait jamais été aussi performant dans ces activités sans cet Oracle qu’il utilise quotidiennement depuis 15 ans !

Je viens de passer 2 jours avec lui dans le cadre d’un stage individuel qu’il m’a commandé pour encore s’améliorer. « On ne finit jamais d’apprendre », m’assure-t-il avec la sagesse de ses 57 ans.

Pourtant, j’ai été frappé par son utilisation déjà extrêmement soignée et pointue de l’Oracle de Belline que nous avons encore perfectionnée.

Alors que fait-il avec son Oracle de Belline ?

Principalement de l’aide à la décision et du renseignement et aussi du pronostic.

Chaque décision qu’il prend est toujours « testée » par l’Oracle de Belline.

Il met en balance ce qu’il sait, ce qu’on lui dit, ce qu’on lui promet avec ce que lui indique… l’oracle de Belline.

Exemple, avant de collaborer avec un partenaire, voici ce qu’il demande de manière méthodique :

  • « Quelle carte représente les atouts principaux de ce partenaire ? » et il tire trois cartes.
  • « Quelle carte représente la relation que je développe avec lui d’ici 6 mois ? », une carte
  • « … d’ici 1 an ? », une carte
  • « … d’ici 2 ans ? » une carte

Puis,

  • « Comment se sent-il dans l’entreprise dans 1 an ? », une carte

Puis,

  • « Quelle carte représente les résultats qu’il obtient dans la mission que je lui confie pour développer le projet X, dans un an ? », une carte.
  • « … dans 2 ans ? », une carte.
  • « … dans 3 ans ? », une carte.

Dans sa vie professionnelle, John a développé 3 Start-up.

Lorsqu’il les a revendues, les unes après les autres, il a toujours testé les options qui s’offraient à lui en posant toutes les questions nécessaires à l’Oracle de Belline.

Selon lui, il n’aurait jamais obtenu ses succès sans l’aide de cet outil. Lors de la dernière vente, si son Oracle ne lui avait pas confirmé l’intérêt de cette grosse société américaine pour son travail, il aurait abandonné l’idée de leur vendre son entreprise tant leurs agissements contrastaient avec leurs promesses.

Heureusement, à la clé se trouvaient des millions de dollars.

John est un pragmatique et l’oracle de Belline est un moyen pour accéder à de l’information.

Quand la carte Départ, par exemple, représentait la réussite d’un projet, alors il ne se lançait pas.

En revanche, s’il sortait une carte Mercurienne alors il fonçait.

Le Belline, c’est un outil de renseignement permettant de littéralement deviner et percevoir des données. Des « datas » comme il dit en langage informatique.

Pourquoi je vous raconte cela dans cet article ?

Parce qu’on imagine toujours que la divination est un truc poussiéreux de vieille sorcière qui s’attache à voir le bon ou le mauvais chez des consultants apeurés et uniquement soucieux de leur vie amoureuse.

Les clichés ont la vie dure…

John que je suis depuis 15 ans maitrise le Belline mieux que certains voyants !

Et il ne donne aucune consultation.

D’ailleurs ce n’est absolument pas son projet.

Ce n’est pas ça qui l’intéresse.

On peut parfaitement s’intéresser aux arts divinatoires sans avoir pour objectif de donner des consultations bien évidemment.

Pour John, c’est un outil d’aide à la décision. Un outil de gestion et d’analyse de données… Comme peut l’être une application dans n’importe quelle entreprise.

Au fond, pratiquer la divination pour des gens comme lui n’a rien d’irrationnel. C’est tout le contraire !

Prendre une décision, c’est analyser une situation et tous ses paramètres et si quelques cartes étalées sur quelques questions permettent de comprendre encore mieux ce qui se joue, de maitriser davantage ce qui se passe, alors utilisons cette divination-là !

Dans 10 ans, dans les grandes entreprises, pratiquer la divination dans le cadre de décision à prendre est une procédure qui se développera.

C’est ce que je crois et c’est ce qu’il m’a confirmé.

Et cela sera aussi « normal » et « rationnel » que de consulter son avocat et son commissaire aux compte pour évaluer l’opportunité d’un investissement.

J’aime beaucoup cette analogie avec la méditation…

Aujourd’hui la méditation s’invite dans les « espaces bien-être » des grandes entreprises du CAC 40, dans le secteur hospitalier, les écoles et on observera bientôt un processus identique avec la divination.
C’est cette fameuse « méditation pleine conscience » qui n’est rien d’autre qu’une méditation « laïque » débarrassée de son « habillage culturel et religieux » qu’on associait quasiment à de la dérive sectaire il y a encore 20 ans…

Ainsi dans certaines entreprises, on fera venir des coachs intuitifs ou on formera en interne des individus qui sauront faire parler de manière intelligente quelques cartes sur des questions astucieusement tournées pour pronostiquer l’évolution d’un marché, percevoir à l’avance une tendance, une mode, un concurrent.
Avant d’embaucher un directeur de secteur très couteux, on demandera au Belline ou au Tarot (ou à n’importe quel autre support), le niveau de satisfaction du candidat à 1 mois, à 6 mois, à 1 an pour estimer si celui-ci s’épanouira correctement dans la boite et s’assurer qu’il ne partira pas au bout de quelques semaines.

Mais vous savez quoi ? En fait, ça existe déjà…

Ce mouvement est en marche.

Et cette divination-là ringardisera tous les voyants encore coincés dans leurs croyances ésotériques et le folklore des madames Irma.

Vous avez lu jusque là ?

Ouf, c’est que vous faites parti du mouvement !

    Commentaires

  1. Paul VAN DEN HOUTEN
    10 novembre 2019

    Excellent article. Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement nos articles, nos conseils et infos pour :

1- découvrir les arts divinatoires et vous en servir efficacement

2- exercer vos capacités intuitives et améliorer vos résultats

3- comprendre la voyance et les activités de consultation

Un message vient de vous être envoyé. Pour valider votre demande, suivez les instructions. Assurez-vous enfin que l'adresse contact@clevao.com se trouve autorisée par votre application de messagerie.