fbpx
30 Oct

[VIDÉO] Rupture sentimentale : comment utiliser le Tarot pour comprendre une relation ? Tutoriel.

Comment étudier une relation de couple (en rupture) ?

C’est une série de questions classiques des personnes qui consultent sur des sujets amoureux :

  • « est-ce qu’il ou elle m’aime encore ? »
  • « est-ce qu’il ou elle va revenir ? »
  • « est-ce que ça va durer ? »

Aujourd’hui, je vous propose un tutoriel en vidéo qui vous donnera des idées sur la meilleure façon d’étudier une relation.

Ce tutoriel est inspiré des nombreuses méthodes de tirage présentées dans la formation COMMENT ÉTUDIER UNE RELATION À 2 ? et pour les lecteurs de cet article, cette formation bénéficie d’une réduction de 30% soit une économie de 24,00 €.

Pour voir l’offre maintenant cliquez ici : https://formations.clevao.com/etudier-une-relation-amoureuse-professionnelle-amicale?coupon=POST-RELATION-30

TUTORIEL : Cécile et Renaud viennent de se séparer.

Renaud va-t-il parvenir à reconquérir le coeur de Cécile ?

C’est elle qui a provoqué la rupture… pour le faire réagir.

Mais en vérité, elle est encore amoureuse !

Cécile vient consulter pour savoir si cette relation a encore une chance de fonctionner.

Alors comment on fait ?

Dans cette vidéo, je vous propose de démarrer par un tirage en croix sur le couple.

Et puis, j’enchaine sur des séries de questions n’utilisant qu’une seule carte.

De cette façon on apprend carte après carte comment le couple fonctionne en regardant comment cela se passe du coté de l’un et du coté de l’autre.

Ces méthodes, c’est ce que j’enseigne dans les nombreuses formations sur place ou en ligne que j’anime tout au long de l’année qui rappelle un grand principe :

La divination ce n’est pas juste connaitre parfaitement le support utilisé, c’est aussi et surtout savoir lui poser et enchainer les bonnes questions.

Si vous tirez le Tarot, inspirez vous de ces manières de procéder pour vos propres interprétations.

Bonne nouvelle, si vous utilisez un autre support que le vénérable Tarot de Marseille, ça marche aussi !

Si ce sujet vous intéresse, pour vos propres interprétations et surtout si vous donnez des consultations, la formation COMMENT ÉTUDIER UNE RELATION À 2 est à -30% pour les lecteurs de cet article, cliquez ici pour en profiter : https://formations.clevao.com/etudier-une-relation-amoureuse-professionnelle-amicale?coupon=POST-RELATION-30.

Cliquez sur Play pour regarder le Tutoriel Vidéo

Pour aller plus loin…

Quand un consultant vous interroge sur sa relation, il vous demande souvent : « Est-ce que ça va être positif ? »

Qu’elle soit sentimentale ou professionnelle, la question est souvent : 
  • « Est-ce que ça va bien se passer ? » 
  • « Est-ce que ça durera ? »
  • « Est-ce qu’elle sera fidèle ? »
  • « Est-ce que je serai heureux avec lui ? »
C’est bien normal de poser ces questions car un consultant vient en consultation avec ses angoisses, ses désirs et ses espoirs.
Et vous, en tant que que praticien vous devez répondre. 
La plupart du temps, on réalise un tirage ou deux et quelques intuitions se manifestent pour dire :
  • « Oui, ça va bien se passer »
ou bien
  • « oui ça va être très positif »
 ou encore
  • « non ça va être un peu difficile. »
Mais ce genre de réponse ne va pas très loin.
C’est vague et réducteur : le consultant n’apprend rien de précis ni de spécifique sur la situation qu’il vit vraiment.
Et puis entre nous : qu’est-ce que cela veut dire une relation « positive » ?
Est-ce que cela signifie qu’il y a de l’admiration réciproque ?
Que l’un donne de l’argent à l’autre ?
Que la confiance est parfaitement équilibrée ?
Que le désir sexuel est au top niveau pour toujours ?
Que l’engagement ne vacillera jamais ?

Les mots « bien, mal, positif, négatif, heureux, malheureux » sont des termes bien vagues à écarter de votre vocabulaire pour élever le niveau de vos consultations.

Gagner en profondeur

Même si le consultant pose ses questions avec ces mots, vous, en tant que praticien, vous devez employer vos propres mots pour élever vos réponses.
C’est fondamental pour tenir à distance les attentes et les angoisses du consultant.
Vous devez voir par vous-même ce qu’il y a à voir et ne pas voir à travers ce que le consultant aimerait vous faire voir ?
Vous saisissez ?
Relisez la phrase pour être sûr.e, oui oui elle veut vraiment dire quelque chose 😉
  • Vous devez aider le consultant à prendre du recul sur qui il est et qui est la personne qui l’intéresse.
  • Vous devez l’aider à comprendre les motivations et les sentiments de la personne qui l’intéresse.
  • Vous devez percevoir la façon dont se positionne la personne et par conséquent être capable de pronostiquer l’évolution de la relation. C’est bien à cela que sert un voyant, n’est-ce pas ?
La plupart des praticiens débutants se contentent de répondre du tac-o-tac à leurs consultants en employant les mêmes mots « oui c’est très positif » « non ça ne va pas pas marcher ».
Ceux-là ne décollent jamais dans leurs consultations et ils se trompent.Mais ce qui est intéressant c’est d’expliquer au consultant pourquoi ça va marcher ? ou pourquoi ça sera compliqué ?
Vous pouvez décrire la relation telle qu’elle est et telle qu’elle se passera en révélant comment l’un et l’autre se regardent, se font confiance, se désirent, se projettent ensemble.

Mauvaise nouvelle : parler d’une relation sentimentale est ce qui est le plus source d’erreur dans une consultation.

Personnellement, quand on me rapporte une erreur que j’ai commise, 9 fois sur 10, ça concerne une histoire amoureuse qui n’a pas été suffisamment bien perçue.

Quand mes consultants me parlent de tous les mauvais voyants qu’ils ont rencontrés, ils évoquent toujours qu’on leur a promis l’amour avec une personne avec laquelle il ne s’est finalement jamais rien passé.
Classique.
Ou le retour de quelqu’un qui n’est jamais revenu.
Encore plus classique.
C’est la raison pour laquelle en consultation, lorsqu’on vous demande de parler d’une relation, vous devez savoir vous y prendre.

Les 4 règles à respecter

La règle numéro 1 est de vous détacher de la demande de votre consultant pour rester objectif : ne pas être contaminé par son désir ou ses peurs.
La règle numéro 2 est de percevoir d’abord ce qui se joue au présent avant de pronostiquer quoi que ce soit dans le futur.
La règle numéro 3 est de regarder du coté de la personne qui intéresse le consultant : comment cette personne se sent ? Qu’est-ce qu’elle veut ? Comment elle se projette ?
En percevant ses intentions à elle, et en comprenant si elles se complètent à celles du consultant, alors vous comprendrez bien mieux la relation dans son ensemble et comment celle-ci peut évoluer.
La règle numéro 4 est de parler spécifiquement de ce qui constitue la relation : qu’est-ce que l’un aime chez l’autre ? Comment l’un et l’autre s’apprécient, se désirent, se font confiance, se projettent ensemble…
La majorité des praticiens se contentent d’une question paresseuse et d’un tirage en croix tout aussi paresseux :
  • « Est-ce que la relation va marcher ? »
  • Réponse : « oui ou non, merci au revoir, ça fera 100 € »

ÉTUDIER UNE RELATION À 2 (Sentimentale, familiale, amicale, ou professionnelle)

Objectifs de la formation :

Ce que je vous propose dans cette nouvelle formation est de développer une stratégie de questionnement simple mais très spécifique qui vous permettra de :
  • Comprendre comment est le consultant par rapport à la personne qui l’intéresse
  • Comprendre exactement la personne en question par rapport au consultant
  • Décrire tous les liens et les enjeux qui font que la relation existe, quelle que soit le type de relation
  • Percevoir les intentions de l’un et de l’autre et pourquoi ils ont ces intentions-là
  • Découvrir des points de frictions que le consultant ne voit pas chez l’autre (ou l’inverse : des aspects qui ne sont pas aussi bloqués qu’il le croit)
  • Apprendre pourquoi cette relation rencontre des difficultés et les leviers éventuels pour y remédier
  • Pronostiquer la façon dont la personne se projette dans le futur compte tenu de ses envies, de ses projets, de sa situation psychologique
  • Expliquer au consultant ce à quoi il peut s’attendre avec cette personne et expliquer pourquoi sa relation a de bonnes chances d’évoluer plutôt comme ceci et pas comme cela.
De cette manière, quel que soit le support avec lequel vous faites vos consultations, vous serez capable de parler d’une relation et comment celle-ci a de bonnes chances d’évoluer.
En toute objectivité.
Et sans chercher à faire du bien (vous n’êtes pas un Bisounours) : juste dire tout ce qu’il y a à dire sur cette relation.
Vous commettrez moins d’erreurs d’interprétation et serez moins « mangé.e » par le désir ou les peurs du consultant.
Vous apparaitrez comme quelqu’un de compréhensif tout en étant capable de dire objectivement ce que vous voyez.
C’est une stratégie gagnante sur le long terme car un voyant qui se trompe est un voyant qu’on ne reconsulte jamais.
Pire : son bouche à oreille ne décolle pas
.

Au programme

MODULE 1 : CAS GÉNÉRAL DE LA RELATION
Relation professionnelle, familiale ou amicale : vous apprendrez comment étudier une relation au présent et pronostiquer comment elle évolue.
  • Démo et exercice pratique avec le Tarot et le Belline : pas à pas je vous montre comment faire. Question après question, carte après carte, vous verrez comment apparait dans les grandes lignes une relation sans avoir besoin que le consultant ne vous explique quoi que ce soit.
  • Exemple type avec le Tarot : relation frère-soeur, l’un ne parle plus à l’autre depuis des années : « cela va-t-il se remettre un jour ? »
  • Exemple type avec le Belline : relation professionnelle de 2 associés, « peuvent-ils se faire confiance et leur projet sera-t-il un succès ? »
MODULE 2 : LA RELATION AMOUREUSE
Qu’est-ce qu’une relation amoureuse et qu’est-ce qui la constitue ? Percevoir le consultant et le ou la partenaire dans la relation existante avant d’en parler au futur
  • Démo et exercice pratique avec le Tarot et le Belline : pas à pas je vous montre comment faire. Question après question, carte après carte, vous verrez comment apparait dans les grandes lignes une relation sans avoir besoin que le consultant ne vous explique quoi que ce soit.
  • Exemple type avec le Tarot : cas d’une relation qui redémarre après une rupture : comment voir si « ça va marcher ? »
  • Exemple type avec Belline : cas d’un jeune couple en difficulté : « vont-ils rester ensemble ? »
6 EXERCICES SUR DES RELATIONS RÉELLES ET CÉLÈBRES
  • Étude d’une relation père fille
  • Étude d’une relation de 2 associés
  • Étude d’une relation hiérarchique chef et adjoint
  • Suivie de 3 relations sentimentales particulières…
Ce sont de vrais personnes avec des situations relationnelles connues et documentées sur lesquelles je vous propose de vous exercer. Au moment de la consigne, je vous donne les prénoms sans rien vous dire de plus et au moment de la solution, je vous révèle précisément de qui il s’agit et ce qu’il y avait à découvrir sur eux. Chut, je ne vous en dis pas plus pour ne pas spoiler…
POUR TERMINER, 3 BONUS INDISPENSABLES SUR LA THÉMATIQUE AMOUREUSE
  • BONUS 1 : Mari ou Femme Infidèle ? Comment le découvrir ? Et en comprendre les raisons.
  • BONUS 2 : Est-ce qu’il va y avoir une rencontre ? Et si oui, quand ? Et si non, pourquoi ?
  • BONUS 3 : Est-ce qu’il ou elle va revenir ? Je l’aime toujours, y a-t-il encore une chance ?

ÉTUDIER UNE RELATION À 2 (Sentimentale, familiale, amicale, ou professionnelle)

Formateur et fondateur de Clevao Formations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INITIATION AU TAROT. Recevez GRATUITEMENT les 2 vidéos inédites (35 minutes)